DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

Z comme...

La réponse attendue à la charade d'hier était :

Y-HAIE-NOEUD : Yenne (73)

 

Et la mère de Jeanne-Aimée HIDIER s'appelait Louise DANTIN.

 

Yenne est donc une commune de Savoie située un peu à l'écart du Rhône  et bordée à l'est par la dent du Chat montagne remarquable de ce pays, la ville se trouve en amont de gorges escarpées : les gorges de la Balme. (source Wikipédia)

 

Yenne_Place_Charles_Dullin_4Mairie de Yenne (73)
source : Par Torsade de Pointes — Travail personnel, CC0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=27737054
 
Et c'est dans cette commune que nait Pierre DANTIN vers 1806. Pierre DANTIN n'est pas un ascendant direct.
Il s'installe comme aubergiste à Chambéry. Le 9 novembre 1843, il épouse Aimée MANTEL (1813-1877)
 
De cette union naîtront plusieurs enfants dont Louise le 21 décembre 1852 à Chambéry.
 
Vers 1873 Louise  fait connaissance de Jean HIDIER ajusteur qui travaille sur le chantier du PLM. Peut-être se sont ils connus par l'entremise du frère de Claude DANTIN frère de Louise également employé de chemin de fer.
 
Le mariage a lieu le 17 novembre 1873 à Chambéry. Seule, la mère de l'épouse est présente au mariage.
Le père de Louise est décédé. Quant aux parents de Jean (Jean HIDIER père et Madeleine NAUDIN), ils n'ont pas fait le déplacement de Nuits St Georges mais ont donné leur consentement au mariage par acte passé chez Me Preiss notaire de Nuits.
 
Pour l'anecdote, le même jour se mariera  le frère de Louise ci-dessus nommé.
 
En décembre 1874 nait Jeanne-Aimée HIDIER.
 
Alors que la vie semble s'écouler paisiblement, Jean le père de Jeanne-Aimée est victime d'un accident ferroviaire (catastrophe de Grésine) le 17 décembre 1876 à Brison-St-Innocent. Jeanne-Aimée  n'a que deux ans et Louise se retrouve seul à l'élever.
 
Le 30 mai 1885, Louise décède à son tour, Jeanne n'a que 11 ans. Ses grands parents maternelles étant décédés et sa grand-mère paternelle étant très âgée (81 ans) et résidante aux Hospices de Nuits, Jeanne-Aimée est confiée à Simon HIDIER son oncle (mon arrière-arrière-grand-père) résidant à Pouilly-en-Auxois (21)
 
Je n'ai pas retrouvé trace à de jour d'une quelconque décision de justice désignant mon AAGP comme tuteur.
 
Le 30 juillet 1894, Jeanne se marie et épouse à Pouilly Jean-Marie DANTREGUES (1869-1945) . Jeanne-Aimée étant mineure, le seul consentement de son tuteur ne suffit pas car un Conseil de Famille se réunit en Juin 1894 à la justice de Paix du Canton Sud de Chambéry qui désigne mon AAGP pour l'assister.
 
Je n'ai pas retrouvé à ce jour cette décision en date du 26 juin 1894.
 
A ma connaissance Jeanne-Aimée aura 5 enfants nés de cette union..
 
Jeanne Aimée décèdera le 11 décembre 1906 à l'hôpital de Pouilly âgée seulement de 32 ans.

 

La charade du jour :

 

Mon premier et le contraire de faible. (en 4 lettres)
Mon deuxième est la dernière lettre de l'alphabet.
Mon troisième est une plante potagère vivace possédant un bulbe à l'odeur et à la saveur puissante.
Mon quatrième est un pronom personnel complément de la première personne du singulier.
Mon tout est une commune d'Allemagne.*

 

Question subsidiaire :

Quelle était la première question de mon challenge ?

 

* un indice : Alexandre Mercey y est mort pour la France.

 



30/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres