DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

Pas de révolution chez les BESANCENOT !

Je continue aujourd'hui ma  chronique sur les patronymes de ma généalogie qui présentent un intérêt particulier.

 

Rappelons en quelques mots le principe de cette chronique : faire un focus sur un patronyme de ma généalogie que je choisirai arbitrairement pour son originalité, ses particularismes voire sa rareté. 

 

Intéressons nous donc aux BESANCENOT dont un représentant s'est illustré  par deux fois en tant que candidat aux élections présidentielles.

 

Une chose est certaine les BESANCENOT sont originaires de  l'est de la France. Et pour être plus précis de la  Franche-Comté.

Et lorsque nous parlons de la Franche-Comté Besançon n'est pas loin.

Probablement, originares de cette ville, les BESANC(O)N-OT ont essaimé un peu partout en France.

 

Mais également tous les diminutifs et variantes qui y sont associés (Besancenet, Besanceney, Besancenez, Bezançon , Bezanson, Bezençon....)

 

Mais c'est en Haute-Saône et en Côte d'Or que nous allons retouver le plus de foyers. Nous ne sommes donc  pas si loin du Doubs.

 

C'est justement à Broin  en Côte d'Or vers 1624  que nous allons retrouver  Estienne BESANCENOT, (sosa N°2072 / 12ème génération) On ne sait que peu de chose de lui.hormis qu'il est marié à Bénigne ESCHARNY ( ou DESCHARNY) et qu'il est probablement vigneron comme l'était son père et comme le sera son fils, Broin et ses vignobles n'étant situés qu'à quelques kilomètres de  Beaune au Sud et Nuits-St-Georges au Nord, des villes qui fleurent encore bon les grands crus.

Les BESANCENOT semblent bien établis sur BROIN puisque nous y notons la présence d'un notaire Simon BESANCENOT entre 1580 et 1612 ( source ALIX 21 )

 

chateau de BROIN

 .

Broin, à l'époque de notre brave Etienne Broin doit compter moins d'une centaine d'habitants.

 

Etienne est né vers 1580 probablement à Broin, il y fait souche et de son union avec Bénigne nâitront 5 enfants recensés à ce jour  :

 

- Denis (ca 1600- /1656) à Broin mon sosa x Guillemette BYOT (ca 1610-/1691)

- Jean  l'Ainé  né vers 1616 et décédé le 2 février 1694 à Broin X à Broin avec Marguerite REMORIQUET (1638-1679)

- Jacquette (ca 1622 - 1698) à Broin X Etienne NIEL (ca 1626-1706)

- Pierre (ca 1612-1683) à Broin X Françoise ROUSSELET (ca 1615-1685)

- Etienne  l'Ainé  né vers 1631  à Broin   X 7 AVRIL 1671 à Broin Marie JACQUOT (ca 1642 - ....)

 

Etienne le père décèdera à Broin le 11 novembre 1650.

 

Il est fort probable que d'autres enfants ont du s'intercaler mais ils ne nous sont pas parvenus. La précision apportée dans les actes avec l'adjonction du diminutif  "l' aîné" ne fait aucun doute sur l'existence d'autres enfants. Ce qui semble avéré pour  "Etienne" doit l'être également pour "Jean". Donc de prochaines  recherches en perspective.

 

Quant à Olivier notre facteur médiatique, il est né à Levallois-Perret dans les Hauts de Seine et a passé une bonne partie de sa jeunesse dans l'Eure ce qui nous éloigne à priori de la Bourgogne et de la Franche-Comté.

 

 

Il faudra cependant remonter la  branche paternelle de son arbre pour se rapprocher de la région-berceau des BESANCENOT en la personne de son arrière-grand-père Georges Charles Joseph pâtissier de son état né le 6 avril 1863 à Port-sur-Saône (71).*

 

Pas de quoi en faire une révolution !

 

* source Généastar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/11/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres