Instituteurs et poilus ! B comme Biographie - de vous aieux en passant par moi

DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

DE VOUS AIEUX, en passant par moi !

Instituteurs et poilus ! B comme Biographie

Faire la biographie d'un instituteur-poilu mort pour la France n'est pas si compliquée à qui sait chercher.

 

On pourra s'appuyer tout d'abord sur  les relevés colaboratifs  effectués sur la base du MemorialGenweb par différents érudits.

 

A noter, particulièrement le relevé effectué par Claude RICHARD qui s'est appuyé sur les éditions du "Journal Des Instituteurs" (JDI) parus pendant les années de guerre et qui tenait une comptabilté  funeste des instituteurs morts au combat, disparus ou plus simplement blessés.

 

 

Mais cette liste est loin d'être exhaustive car elle ne comporte que 4737 instituteurs recensés sur les 8419 annoncés par Galit Haddad (1)  . Elle pourra donc être complétée par d'autres documents comme "les livres d'or des personnels de l'enseignement primaire public morts pour la France".

 

Quelques relevés de ces livres d'or sont présents sur  le MemorialGenWeb. Les autres quand ils existent seront  à rechercher aux Archives Départementales.

 

 

Les notices qui y sont rédigées pour chaque instituteur sont d'un grand intérêt pour le généalogiste-chercheur car outre les données biographiques, elles comportent également des documents qui ont aujourd'hui disparus : photographies, témognages, lettres etc.

 

Nous reviendrons dans un prochain article sur ces livres d'or spécifiques à cette corporation.

 

A consulter également les relevés conernant les monuments, stèles ou plaques commémoratives. Pour la petite histoire, à l'issue de la guerre de nombreux hommages ont été rendus aux instituteurs morts pour la France et il n'est pas rare de trouver encore sur nos anciennes écoles la présence de ces  plaques commémoratives.

 

plaque de Vert-Le-Petit photographiée par Christian Dusaussoy

 

On pourra aussi recouper avec d'autres sources : "le livre d'or du Ministère des pensions" sans oublier les travaux de recensement et de recoupement que l'on peut trouver sur la toile ( par exemple sur la base Geneawiki on trouvera une base de données concernant les instituteurs de la Somme morts en 14-18.

 

Autre exemple : le site "Nos ancêtres les poilus" qui présente une  galerie de 160 portaits tirés du "Livre d'or de l'Ecole Normale des instituteurs de la Seine" tombés au champ d'honneur.

 

Parfois ce sont des élèves de collège ou d'école qui se sont emparés  de ce travail de mémoire.https://www.youtube.com/watch?v=cdQ9TVJNu5E

 

Enfin pour en savoir plus sur le parcours militaire de nos instituteurs,  on ne pourra pas faire l"impasse, bien évidemment, sur les fiches matricules de la sous-série 1R des Archives Départementales  pour la plupart en ligne, la base "Mémoire des Hommes", les dossiers individuels du Service Historique de la Défense pour les officiers et la base "Léonore" qui recoupe les personnes ou soldats décorés de la Légion d'Honneur.

 

Par contre si vous désirez en savoir un peu plus sur leur parcours professionnel c'est du coté de la série T des Archives Départementales qu'il faudra chercher.

 

Forts de ces informations  il n' y a plus qu'à......;

 

 

 (1) Les Ecoles dans la guerre ; ouvrage collectif au Presses Universitaires du Septentrion.

 



02/11/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres